Archive

Archive for the ‘Non classé’ Category

2012 l’année de tous vos souhaits

Votre consultant web vous souhaite une très bonne année 2012, que tous vos projets ce réalisent.

mon-consultant-web

 

Publicités
Catégories :Non classé

Plus de 6.000 requêtes déposées pour des noms de domaines « sensibles »

Plus de 6.000 requêtes déposées pour des noms de domaines « sensibles » Internet.fr, url.fr, entreprise.fr et pme.fr sont les noms de domaines les plus convoités. Mais pour les obtenir, les demandeurs devront justifier d’un intérêt légitime et agir de bonne foi, des notions précisées dans un décret gouvernemental du 1 août.

Suite à une décision du Conseil constitutionnel, environ 30.000 nouveaux noms de domaines en « .fr » ont été ouverts à l’enregistrement.

Ces noms, auparavant interdits ou réservés, ont fait l’objet depuis le 1er juillet de plus de 6.000 demandes d’enregistrement auprès de l’Afnic (6.158 indiquait à l’AFP, en fin de semaine dernière, son directeur général, Mathieu Weill).

Une attribution de domaines sous contrôle

Toujours selon Mathieu Weill, l’intérêt des demandeurs portent d’abord sur certains domaines, et en particulier sur internet.fr, url.fr, entreprise.fr et pme.fr.

Disponibles désormais à l’enregistrement, des noms de domaines comme musulman.fr, chretien.fr, juif.fr, cannabis.fr et piratage.fr sont concernés par quelques requêtes.

Cette « libéralisation » des noms de domaines est cependant encadrée. Le décret régulant le nouveau cadre juridique des noms de domaine est paru au Journal Officiel le 1 août. Pour prétendre à un de ces domaines, le demandeur doit « justifier d’un intérêt légitime et agir de  bonne foi ».

Ces deux obligations sont précisées par le décret du 1 août. L’intérêt légitime peut ainsi être caractérisé par le fait, par exemple, pour le demandeur « d’être connu sous un nom identique ou apparenté à ce nom de domaine, même en l’absence de droits. »

Les requêtes pour les noms les plus sensibles signalées au ministère d’Eric Besson

Sera en revanche considéré comme agissant de « mauvaise foi », un demandeur ou un titulaire ayant « obtenu ou demandé l’enregistrement de ce nom principalement en vue de le vendre, de le louer ou de le transférer » à un organisme public à une collectivité locale ou au titulaire d’un nom identique ou apparenté.

Le décret définit par ailleurs de nouvelles obligations pour les offices et bureaux d’enregistrement. Ces derniers sont notamment tenus de signaler « sans délai aux services du ministre chargé des communications électroniques » les noms de domaine enregistrés ou sollicités présentant un caractère manifestement illicite ou contraire à l’ordre public.

Dans un communiqué publié sur son site, l’Afnic précise qu’elle adressera aux demandeurs ses éléments de réponse à partir du 29 août. Ils auront alors, comme prévu dans la procédure, 15 jours pour donner suite au retour de l’Afnic.

zdnet.fr

Catégories :Non classé Étiquettes : ,

Merci Martine : Licence globale : Martine Aubry propose une contribution de deux euros

Politique – La candidate aux primaires socialistes se déclare de nouveau pour une abrogation de la loi Hadopi, remplacée par l’instauration d’une contribution, de l’ordre de deux euros, payée par les abonnés à Internet. Martine Aubry ne précise pas en revanche si cette contribution sera obligatoire.

Invitée dimanche du « Grand rendez-vous » d’Europe 1 à Avignon, la candidate aux primaires socialistes est revenue sur plusieurs des propositions PS dans le domaine du numérique. Martine Aubry a ainsi confirmé la volonté du parti socialiste d’abroger la loi Hadopi.

Tout en se déclarant attachée au droit d’auteur, Martine Aubry juge la réponse graduée inefficace et dénonce l’effet « catastrophique » du dispositif mis en place par la majorité UMP, en raison de l’opposition qu’elle suscite entre « les jeunes et les créateurs ».

Hadopi inefficace et catastrophique selon Aubry

Outre l’abrogation d’Hadopi, la candidate, comme François Hollande, reprend une autre proposition PS, celle de l’instauration d’une contribution payée par les abonnés à Internet pour financer la création – et inspirée donc du principe de la licence globale.

« Nous proposons une contribution de l’ordre de 2€ – à discuter – qui sera payée en même temps que l’abonnement à internet » chiffre-t-elle. « Là, ce sera tout simplement la reconnaissance du droit d’auteur. Les artistes travaillent, ils doivent être rémunérés » ajoute-t-elle encore.

Martine Aubry ne précise pas en revanche durant l’interview si cette contribution sera obligatoire. Le programme numérique du PS ne l’indiquait pas non plus.

« L’acceptation des échanges de biens culturels hors marché, à des fins non lucratives, conduira les internautes à s’acquitter en retour d’une contribution individuelle au financement de la création, qui doit rester modeste et pourrait devenir socialement progressive » mentionnait celui-ci.

Contribution due par les 22 millions d’abonnés haut et très haut débit ?

La candidate aux primaires ne chiffre pas non plus les recettes qui seraient générées par la mise en place de la licence globale – concernant laquelle le PS a longtemps été très divisé. En mars 2011, selon l’Arcep, la France comptait près de 22 millions d’abonnés haut et très haut débit.

Une contribution obligatoire de deux euros représenterait donc, en théorie, 44 millions d’euros par mois, soit 528 millions par an. Un montant que les industriels de la musique et du cinéma jugeront probablement encore nettement insuffisante.

« Le PS voudrait saboter le développement de l’offre culturelle légale qu’il ne s’y prendrait pas autrement » fulminait déjà en juin, sur Twitter, Pascal Rogard, le patron de la SACD. Pascal Nègre, directeur de la SCPP et PDG d’Universal, parlait lui de « plaisanterie » et de « retour à un vieux modèle ».

Le collectif CPI (regroupant associations de défense des consommateurs, artistes et créateurs), qui demande aux partis politiques des engagements sur le partage, propose quant à lui une contribution de 5 euros. Versée par l’ensemble des abonnés à Internet, et collectée par les FAI, elle permettrait selon les estimations de la CPI de recueillir 1,3 milliard d’euros.

Christophe Auffray, ZDNet France

 

Catégories :Non classé Étiquettes : ,

Google+, versus Facebook, qui va gagner ?

La guerre entre les géants du Web concerne cette fois-ci les réseaux sociaux.
Testez google +

 

 

Catégories :Non classé

Bienvenu sur le blog de mon consultant web.com

Sur le blog de mon consultant web.com, vous pourrez accéder aux dernières actualités du Web sélectionnées, sur le référencement naturel, le référencement payant, les navigateurs tel que google, google chrome, bing, yahoo …  et Internet dans sa globalité.

N’hésitez pas à poster vos commentaires.

Catégories :Non classé