Accueil > Actu google > Google Panda : fermes de contenus et comparateurs de prix ont du plomb dans l’aile

Google Panda : fermes de contenus et comparateurs de prix ont du plomb dans l’aile

Sans grande surprise, ce sont les sites appartenant aux catégories des fermes de contenus, des comparateurs de prix et des sites d’avis de consommateurs qui ont le plus pâti de la mise à jour Google Panda.

La mise à jour Panda de l’algorithme de recherche de Google a été déployée en France, et dans de nombreux autres pays, le 12 août. Et les premiers résultats en termes de référencement sont mesurables comme le signalent plusieurs spécialistes du secteur.

D’après l’agence 1ère Position, sur la base des chiffres de SearchMetrics, les grands perdants sont d’abord, comme attendu, les fermes de contenus, les comparateurs de prix et les sites d’avis de consommateurs.

Comme aux US, les fermes de contenus sombrent

« L’étude se base sur les analyses de l’indice de visibilité des sites et qui correspond à la fois au positionnement des sites sur les principaux mots clés du secteur mais également corrélé selon la part de trafic généré par les mots clés » précise 1ère Position.

Sur la base de ces indicateurs, et comme en Angleterre où Panda est en vigueur depuis plusieurs mois déjà, des sites comme Wikio.fr, Ciao.fr, leguide.com, leguide.net enregistrent depuis le 12 août des baisses comprises entre 60 et 80%.

Du côté du français Wikio, dont les services sont affectés négativement aussi bien au Royaume-Uni, qu’en Allemagne et en France, c’est a priori une mauvaise nouvelle – même si l’effet de Panda était prévu.

Dans une tribune publiée en avril sur FrenchWeb, son fondateur, Pierre Chappaz, relativisait les risques, mettant en avant la stratégie engagée pour réduire la dépendance vis-à-vis de Google. « Ma stratégie est de développer en parallèle le B2C (nos sites Internet) et le B2B (notre plateforme de marketing social Ebuzzing). »

Toutefois, sur le B2C, les principaux sites n’échappent pas à Panda comme l’indiquent les chiffres de SearchMetrics. Wikio.fr enregistre une baisse de visibilité de 74,7% et les-experts.com de 84,6%. Over-blog.com affiche en revanche une hausse d’environ 7%.

Les bénéfices de Panda moins « spectaculaires » selon 1ère Position

Mais outre ces perdants annoncés figurent dans la liste d’autres sites qui n’appartiennent pas aux catégories visées, comme leparisien.fr, lexpress.fr, universalis.fr ou Webrankinfo.com, un forum dédié au référencement.

Des sites ont en revanche profité eux d’un accroissement de leur visibilité dans les résultats de recherche de Google.  « Les hausses sont moins importantes et ceci s’explique par le fait qu’une place perdue par un site, va bénéficier à plusieurs sites, ceci expliquant les bénéfices moins « spectaculaires » que les baisses » précise cependant 1ère Position.

C’est ainsi le cas de Wikipedia (+8%), de Youtube (+52%), Dailymotion (+43%), de Facebook (+10%) ou encore de Twitter (+25%). Pour le spécialiste du référencement, « il semble évident qu’il y a une mise à jour manuelle et algorithmique de Google Panda. »

Pour la majorité des sites, Panda devrait vraisemblablement avoir un impact nul ou minime. Google, très discret comme toujours lorsqu’il s’agit de ses algorithmes et de ses méthodes de référencement, expliquait la semaine dernière que « cette mise à jour impacte les résultats perçus par les utilisateurs pour en moyenne 6 à 9% des requêtes. »

Publicités
Catégories :Actu google Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :