Accueil > reseaux sociaux > France : près de 20% des 8-12 ans ont un compte sur Facebook

France : près de 20% des 8-12 ans ont un compte sur Facebook

Avis d’expert – Une étude de TNS-Sofres démontre que malgré l’interdiction faite aux moins de 13 ans de s’inscrire sur le réseau social, son contournement est monnaie courante.

On s’en doutait un peu mais une étude le démontre aujourd’hui. Les moins de 13 ans sont massivement présents sur Facebook alors que les règles du réseau social leurs interdit théoriquement l’accès.

En France, selon une étude de TNS-Sofres pour l’Union nationale des associations familiales (Unaf), la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) et l’association Action innocence, 18% des 8-12 ans participant à l’étude indiquent avoir un compte sur Facebook.

Il faut dire que le réseau ne demande que la date de naissance pour ouvrir un compte. Une barrière bien facile à franchir. Bien que Facebook indique analyser l’activité des comptes pour repérer les mineurs (20 000 comptes seraient supprimés chaque jour), nombreux sont les minots à échapper aux robots du géant.

Des parents perdus

De quoi effrayer les parents, inquiets des données personnelles qui sont partagées sans précaution ? Oui et non, car selon l’étude, 97% de ces 8-12 ans ayant un compte précisent que leurs parents sont au courant. Ce qui ne veut pas dire que leur activité est surveillée de près : 44% des enfants indiquent que leurs parent « ne surveillent pas du tout leur activité sur le réseau »…

D’autant plus que ces chères têtes blondes font de Facebook un usage intensif. 59% des 8-17 ans inscrits se connectent « tous les jours ou presque ». Et les parents feraient bien de se pencher sérieusement sur cette question puisque 30% des sondés ont indiqué avoir « déjà été gênés ou choqués » par des propos ou des contenus à caractère sexuel ou raciste.

Alors que faire ? Face à cet usage, les parents sont en fait parfaitement perdus. Les associations parentales prônent donc la pédagogie (étant donné que l’interdiction ou le filtrage sont quasiment impossibles à appliquer).

« Il n’y a pas besoin d’être un expert en nouvelles technologies pour transmettre des principes éducatifs et accompagner son enfants vers l’autonomie », commente ainsi François Fondard, président de l’Unaf.

Quelques conseils de bon sens sont ainsi proposés : installer l’ordinateur dans une pièce commune, être à l’écoute, poser des questions, avoir un oeil sur l’usage et pas seulement sur le temps passé… Surtout, il s’agira de vérifier les paramètres de confidentialité associé au compte car les enfants donnent beaucoup d’informations personnelles , informations qui souvent sont ouvertes « à tous ».

Publicités
Catégories :reseaux sociaux
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :